Naturessime, c'est: des Recettes beauté des cheveux au naturels - un Glossaire des des propriétés des plantes et actifs naturels - un Annuaire des meilleurs sites sur le développement durable et le commerce équitable -    
Rechercher :
  
    Vous êtes ici: Accueil > Beauté Naturelle > Origine et production des huiles essentielles

production des huiles essentielles

ORIGINE ET PRODUCTION DES ESSENCES AROMATIQUES

Definition : qu'est-ce que l'aromathérapie ? qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

L'aromathérapie est une médecine douce qui consiste à soigner les petits soucis de santé du quotidien en utilisant les vertus des essences aromatiques des plantes. Ces dernières sont recueillies à l'aide de procédures strictes garantissant leur origine et leur pureté. Obtenues à partir d'extraits des différentes parties des plantes (racines, tiges, feuilles, fleurs et bois), les essences aromatiques sont ensuite embouteillées dans des petits flacons ambrés pour une conservation dans des conditions optimales. Guérisseuses et apaisantes, ces huiles essentielles servent non seulement à guérir de petits maux à domicile mais contribuent également au bien être mental de la personne qui les utilise.

Un peu d'histoire

Les essences aromatiques des plantes et des herbes, ou huiles essentielles, ont été utilisées depuis des millénaires à des fins médicinales, pour aider à la conservation ou encore en guise de parfum ou d'onguents.

Par exemple, les civilisations de l'Egypte antique utilisaient les essences pour se parfumer; ces dernières jouaient également un grand rôle lors de l'embaumement. Plus tard, sous l'empire romain, les herbes étaient utilisées pour épicer les mets. Cependant, ce n'est que plus tard qu'on commence à extraire les essences par un procédé de distillation (invention du médecin arabe Avicenne).


Durant le Moyen Âge, les herbes continuent à être extraites de cette façon jusqu'à l'invention de l'imprimerie. À ce moment, les herbiers, qui soignent les patients avec les plantes commencent à recenser les propriétés de ces dernières dans des livres, si bien qu'au 17eme siècle, l'aromathérapie est la forme de médécine la plus répandue.
Toutefois, à partir du 18ème siècle, l'apparition des médicaments, vaccins et autres remèdes allopathiques va faire tomber peu à peu cette médecine par les herbes dans l'oubli.

Par la suite, dans les années 60, un chimiste nommé Gattefossé publie après des années de recherche un ouvrage appelé « L'Aromathérapie », ce qui donne "officiellement" naissance à cette forme de médecine douce. À partir de là, on commence à prescrire des huiles pour traiter les problèmes des patients.

Aujourd'hui, les thérapeutes qui utilisent les huiles essentielles pour traiter les affections les font pénétrer principalement par massage de la partie affectée.

Les procédés d'extraction

Les huiles essentielles sont extraites selon trois procédés en fonction de leur consistance:

· Extraction par distillation: il s'agit de placer la partie de la feuille que l'on souhaite distiller - racine, feuille, fleur, écorce - dans une grande cuve en métal et de la soumettre à une vapeur sous haute pression. L'essence qui remonte à la surface est récupérée pour former l'huile essentielle, alors que l'eau restante constitue ce qu'on appelle une "eau florale" (eau de rose, de bleuet, d'oranger...).

· Extraction par pression à froid: dans le cas des agrumes, l'écorce du fruit (orange, bergamote, citron, pamplemousse...) est écrasée afin d'en exprimer le zeste(comme lorsque l'essence de mandarine vous gicle sur les doigts en l'épluchant).

· Extraction par solvant: la partie à distillée est trempée dans un solvant volatil. L'évaporation sera alors purifiée par l'alcool et l'absolu, très proche d'une huile essentielle, est créée.

Les huiles essentielles sont des produits chimiques naturels extrêmement concentrés: en effet, il faut 100 kilos de lavande pour produire 1litre d'huile essentielle de cette même fleur. Valant pour la plupart l'équivalent de 1000 € le litre, elle vous sont vendues par flacon de 10 ou 15 mililitres.
Ce dernier doit toujours renseigner le nom français ET latin de la plante (ex.: arbre à thé ou tea-tree: = «melaleuca alternifolia»), la partie utilisée («partie distillée: feuille»), et l'origine géographique («origine: Australie») de celle-ci.


Il existe des dizaines d'huiles essentielles. Découvrons leur propriétés sur cette page .

Liens complémentaires